• Admin

Un prêtre et sa paroisse quittent le schisme et rejoignent l’Église orthodoxe ukrainienne canonique

Source





Le 8 juillet 2019, le métropolite Antoine de Borispol et de Brovary, chancelier de l’Église orthodoxe ukrainienne, a rencontré la communauté paroissiale de l’église de la Dormition de Morozovka (diocèse de Borispol. Pendant la rencontre, le prêtre Nikolaï Brega, interdit de célébrer pour avoir rejoint le schisme, a fait pénitence et exprimé le désir de regagner l’Église canonique.


Selon le Département d’informations de l’EOU, qui se réfère à la chaîne du métropolite Antoine sur YouTube, l’archipasteur a reçu la pénitence de l’ex-clerc de son diocèse, et lui a donné sa bénédiction, lui permettant de revenir à l’Église orthodoxe ukrainienne. « En tant qu’évêque du diocèse de Borispol, je reçois votre repentir. Nous prierons pour que le Seigneur réunisse ce qui a été séparé quelques temps, a dit le hiérarque. J’espère, père Nikolaï, que votre position restera ferme, ainsi que celle de votre paroisse. »

Le hiérarque a rappelé que le schisme était un péché contre l’Église. Il a qualifié de malheur ayant frappé l’Ukraine « la substitution d’un succédané politique à l’Église du Christ », soulignant : l’homme qui succombe à la tentation de trahir son Église « s’engage sur la voie de Judas ». « Mais … le chrétien peut toujours revenir, s’il prend conscience de son tort, a constaté le métropolite Antoine de Borispol et de Brovary. Comme dans la parabole du fils prodigue, le Seigneur et la Sainte Église attendent toujours le pénitent dans les bras du Père céleste, dans les bras de l’Église. »


Soulignant qu’en demeurant dans l’Église le chrétien reçoit les dons de la grâce, la grâce de l’Esprit de Dieu, dons qui régénèrent l’homme, l’archipasteur a dit : « L’Église ne doit pas s’occuper de politique. L’Église est pour l’âme, elle est pour le salut. Il arrive que les gens remplacent l’Église par des instituts politiques, mais l’histoire nous apprend que cela se termine par un échec, notamment par un échec pour ceux qui ont créé ces organismes. C’est terrible que les gens croient ceux qui portent des habits sacerdotaux et qui se trompent eux-mêmes, mais ne vivent pas dans l’Église. Vous l’avez sans doute senti. Peut-être est-ce pour cela que le Seigneur vous a amenés au repentir. Il a touché vos cœurs, Il vous a fait sentir que c’était se tromper soi-même que d’appartenir à une structure politique, que Dieu n’y était pas présent. »


Le métropolite Antoine a souhaité au prêtre et aux paroissiens « que cette période de tentation appartienne au passé (…) Sans l’Église du Christ, les gens resteront sans la grâce du Saint Esprit, et il est bien difficile de vivre sans l’aide de Dieu. Que le Seigneur nous aide, que l’amour de Dieu nous couvre tous. Restez simplement fidèles, malgré les pressions et les fraudes. »

Commentant l’évènement, le père Nikolaï Brega a raconté que l’ensemble de la communauté paroissiale avait pris la décision de revenir à l’Église canonique. « Durant un mois, nous avons discuté avec les paroissiens de notre retour à l’Église canonique, de notre désir de rester totalement en dehors de toute politique » a-t-il dit.


Lire la suite sur : https://mospat.ru/fr/2019/07/08/news176061/



0 vue

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now