• Admin

Un pas de plus vers une Église ukrainienne indépendante

Source


Le président ukrainien Petro Porochenko et le patriarche Bartholomée de Constantinople ont signé, samedi 3 novembre en Turquie, un accord menant vers la reconnaissance d’une Église ukrainienne indépendante.


Le samedi 3 novembre s’est tenue à Istanbul la septième réunion du conseil stratégique à haut niveau Turquie-Ukraine. À cette occasion, le président ukrainien Petro Porochenko, présent sur place, s’est entretenu avec son homologue turc Recep Tayyip Erdogan, notamment au sujet des Tatars de Crimée.

Mais une autre rencontre a eu lieu à la faveur de ce déplacement en Turquie du président ukrainien : celle de Petro Porochenko et du patriarche Bartolomée de Constantinople. Son Patriarcat œcuménique, qui bénéficie d’une primauté d’honneur au sein de l’orthodoxie, est en effet basé à Istanbul, l’ancienne Constantinople byzantine.


Or ce Patriarcat a ouvert la voie, le 11 octobre, à la reconnaissance de l’indépendance de l’Église orthodoxe ukrainienne, mettant fin à 332 années de tutelle religieuse de Moscou et provoquant quatre jours plus tard un schisme au sein de l’orthodoxie mondiale.


« Ce jour est historique »


La rencontre d’Istanbul, le 3 novembre, marque une nouvelle étape vers le « ­Tomos », c’est-à-dire la reconnaissance de l’Église ukrainienne. Petro Porochenko et le patriarche Bartholomée ont en effet signé un accord fixant les étapes de la reconnaissance formelle d’une telle indépendance.


Cet accord « fixe les conditions » pour que l’accession de l’Église ukrainienne au statut d’Église autocéphale « ait lieu dans le plein respect des règles canoniques », s’est félicité le président ukrainien.

« Au nom du peuple ukrainien », il a exprimé sa reconnaissance au patriarche Bartholomée. « Ce jour est historique », a-t-il encore tweeté après la cérémonie.


Colère de Moscou


De son côté, le Patriarcat de Moscou n’a pas caché son irritation. Le métropolite Hilarion, responsable de ses relations extérieures, a immédiatement estimé que la signature de cet accord s’inscrivait dans une série de décisions de Bartholomée qui « sortent du domaine canonique et relèvent exclusivement du domaine politique ».

Lire la suite sur : https://www.la-croix.com/Religion/Orthodoxie/pas-vers-Eglise-ukrainienne-independante-2018-11-04-1200980686

0 vue

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now