• Admin

Ukraine : les orthodoxes d’Ukraine se divisent à nouveau

Source



La nouvelle Eglise orthodoxe autocéphale d’Ukraine a pris, le 24 juin 2019, la décision de priver Philarète, son « patriarche honoraire », du droit de diriger le diocèse de Kiev.


L’Eglise orthodoxe du Patriarcat de Kiev avait été de jure intégrée, fin 2018, à la nouvelle Eglise orthodoxe d’Ukraine, une structure reconnue uniquement par le Patriarcat de Constantinople. Mais Philarète n’a pas voulu que ce Patriarcat, qui refusait de se soumettre à Moscou, soit cette fois soumis au Patriarcat de Constantinople... Il a publiquement déploré que la structure ecclésiale nouvellement créée en Ukraine n’ait le droit ni de préparer le saint chrême, ni d’avoir de diaspora, prérogatives qui relèvent désormais de Constantinople.


Par conséquent, l’évêque dissident n’est plus désormais à la tête du diocèse de Kiev, « ayant perdu ses droits et obligations canoniques associés à la gestion du diocèse ».

L’Ukraine compte désormais trois entités orthodoxes : la plus importante est l’« Eglise orthodoxe ukrainienne » dirigée par le métropolite de Kiev et de toute l’Ukraine, Onuphre. Elle est autonome, mais conserve un lien canonique avec le Patriarcat de Moscou. Elle regroupe plus de 12.000 paroisses et 200 monastères. Il y a désormais deux autres structures « concurrentes » : la « nouvelle Eglise orthodoxe autocéphale ukrainienne » liée à Constantinople et… celle de Philarète, qui entend donc faire cavalier seul. 



3 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now