• Admin

Roumanie : Attaque contre la liberté de religion avec le certificat vert et le guide CE

Source


La liberté de religion est remise en question à l’approche des grandes fêtes, même s’il a été promis que le certificat vert ne conditionnera pas ce droit fondamental.


Une mesure exigeant l’entrée dans les églises uniquement sur la base d’un certificat vert est actuellement en discussion, a récemment déclaré le Premier ministre Nicolae Ciucă.

Le débat a eu lieu au temple Coral de Bucarest et a été organisé dans un contexte de faible taux de vaccination anti-COVID.


Le Premier ministre a également déclaré que les représentants des 18 confessions religieuses de Roumanie avaient demandé que les gens « puissent jouir de la liberté d’assister aux services sans l’obligation d’un certificat vert ».

» Nous avons demandé le soutien des cultes pour sauver des vies. La discussion a porté sur la question de savoir si la vaccination est la seule solution. Et la réponse a été aussi ferme et claire que possible. La vaccination est une solution, et la seconde, complémentaire à la vaccination, est le comportement. Et par comportement, nous entendons le respect de soi, de la communauté, de tout ce qui signifie la volonté de sauver des vies », a déclaré le Premier ministre à l’issue de la réunion.


Pour sa part, le ministre de la Santé, Alexandru Rafila, affirme que la décision à prendre concernant le certificat doit être comprise et respectée par tous.

« Je crois que lorsque nous prenons une décision, qui sera une décision politique, elle doit être prise à la suite d’un mécanisme consultatif et inclusif, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas être une décision discrétionnaire, elle doit être une décision connue, comprise et respectée par tout le monde, et la liberté religieuse est l’un des éléments de base ». Nous ne pouvons pas nous contenter de parler du fait qu’il existe un accès aux magasins de stricte nécessité, nous pensons que l’accès aux services religieux doit également en tenir compte », a déclaré Mme Rafila.

Nous n’utiliserons pas le certificat vert lors des services religieux, a annoncé plus clairement vendredi le ministre de la Santé, Alexander Rafila. « L’opinion est unanime. Le rôle éducatif de l’église dans le respect des règles générales peut contribuer à contrôler la pandémie », a-t-il déclaré.


Lire la suite sur : https://patrouilleursmedias.com/attaque-contre-la-liberte-de-religion-avec-le-certificat-vert-et-le-guide-ce/

37 vues0 commentaire