• Admin

Oksana Sashko : destin tragique d'une iconographe devenue co-fondatrice des Femen

Mis à jour : 26 juil. 2018

Source


Mystères de l'âme humaine.


Cofondatrice des Femen, Oksana Sashko s'est suicidée lundi dans son exil parisien, à l'âge de 31 ans. Née à Khmelnitski (Ukraine occidentale) dans une famille orthodoxe, elle était un génie de la peinture d'icônes. Elle avait intégré à l'âge de 8 ans (!) une école spécialisée pour adultes. A 10 ans, elle remplissait une première commande de fresque pour une église de sa ville natale.


Puis, en grandissant, elle se détourna de l’Église orthodoxe, et cofonda les Femen en 2008. Elle s'exila en France fin 2012, avec Inna Shevchenko, égérie du groupe, et alors chouchoute du Tout-Paris. Dès son arrivée, Oksana Schashko rompit avec les Femen et retourna à ses pinceaux. En juin 2016, elle organisa à Paris une exposition iconoclaste au sens strict, avec des icônes aussi blasphématoires (la Vierge Marie en burqa, pour la plus soft), que fidèles au style orthodoxe. Certaines sont même presque inspirées, comme un détournement de l'épisode biblique de la pêche miraculeuse dénonçant la mort de migrants en Méditerranée.

Lire la suite ici : https://www.facebook.com/plugins/post.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fpierre.jovanovic.3%2Fposts%2F10216522067545069&width=500


0 vue

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now