• Admin

Mgr Hilarion : La création d’une Église locale ne peut être initiée par les autorités civiles




Source


Le 19 avril 2018, la Rada d’Ukraine a soutenu l’initiative du président de ce pays, P. A. Porochenko dans sa demande au patriarche de Constantinople de créer une Église autocéphale en Ukraine. A la demande du portail « Interfax-religion », le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a énoncé la position de l’Église orthodoxe russe à ce sujet.


La création d’une Église autocéphale n’est pas un processus qui peut être initié par les autorités civiles. Comme on sait, l’Église est aujourd’hui séparée de l’état, et l’état ne doit pas manipuler l’Église, notamment dans le cadre d’une campagne électorale ou pour atteindre quelque but politique que ce soit.


L’idée de la nécessité d’une Église locale en Ukraine, qui serait séparée de l’Église orthodoxe russe s’appuie sur la formule suivante : une église indépendante dans un état indépendant. Si nous suivions ce principe, l’Église d’Alexandrie, pour ne prendre qu’un exemple, devrait être morcelée en plus de cinquante parties, puisqu’elle s’étend à toute l’Afrique et que l’Afrique compte plus de 50 états. L’Église d’Antioche, et l’Église de Jérusalem, de la même façon, serait à diviser en plusieurs parties. Semblables projets, semblables idées ne profitent qu’aux ennemis de l’Église.


C’est l’ex-métropolite de Kiev, Philarète Denissenko, qui est à l’origine du schisme en Ukraine : au départ, il a voulu résoudre ses problèmes personnels au moyen d’un schisme ecclésiastique. Il avait été candidat au siège du Patriarcat de Moscou, mais le Concile local de l’Église orthodoxe russe a élu à ce siège un autre hiérarque, le patriarche Alexis II de bienheureuse mémoire. Philarète Denissenko s’est senti offensé. Revenu en Ukraine, il a travaillé à créer sa propre Église indépendante. Ensuite, il y a eu un Concile épiscopal de l’Église orthodoxe russe, au cours duquel il a promis de quitter le siège de métropolite de Kiev. Mais, de retour en Ukraine, il a changé d’avis, violant ainsi la promesse faite aux hiérarques de l’Église russe et initiant un schisme.

Lire la suite sur : https://orthodoxie.com/mgr-hilarion-la-creation-dune-eglise-locale-ne-peut-etre-initiee-par-les-autorites-civiles/


5 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now