• Admin

Le religieux une affaire d'Etat en Russie (et inversement ?)

Source

Le patriarche Cyrille à la réception du ministère des Affaires étrangères pour la fête de Pâques


Le 17 avril 2018, une réception a été donnée au ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie à l’occasion de la fête de Pâques. Des religieux, les chefs des missions diplomatiques étrangères, des diplomates russes et étrangers y étaient invités.

Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, primat de l’Église orthodoxe russe a été accueillie par le ministre des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, S. Lavrov.

Pour l’Église orthodoxe russe, participaient également à cette réception : le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, le métropolite Arsène d’Istra, premier vicaire du patriarche de Moscou et de toute la Russie pour la ville de Moscou, l’archevêque Serge de Solnetchnogorsk, directeur du Secrétariat du patriarcat de Moscou, l’archiprêtre Serge Privalov, président du Département synodal pour la coopération avec les Forces armées et les organes du maintien de l’ordre, V. Legoïda, président du Département synodal aux relations de l’Église avec la société et les médias, l’archiprêtre Nicolas Balachov et l’archimandrite Philarète (Boulekov), vice-présidents du DREE, des prêtres et des collaborateurs du Département des relations extérieures.

Les représentants des Églises orthodoxes locales auprès du Patriarcat de Moscou étaient invités à cette réception pascale, notamment les représentants des Églises d’Alexandrie, d’Antioche, de Jérusalem, de Serbie, de Bulgarie, des Terres tchèques et de Slovaquie, de l’Église orthodoxe en Amérique.

Le Chœur synodal de Moscou a interprété plusieurs cantiques de Pâques au cours de la rencontre.

Le chef du ministère des Affaires étrangères de Russie a souhaité la bienvenue à l’assistance, rassemblée à la Salle blanche de la Maison des réceptions du ministère : « De tous temps, l’Église orthodoxe russe a été avec ses fidèles, a partagé les destinées de la Russie, inspiré les gens à se lever pour la défense de la Patrie, les aidant à tenir dans les périodes d’épreuves. Aujourd’hui, l’Église apporte une importante contribution à la recherche de solutions aux problèmes qui se posent aujourd’hui à tous les Russes : le maintien de la paix et de la concorde civile, la cohésion de la société autour des valeurs spirituelles et morales. Elle effectue un travail social et éducatif utile, fait beaucoup pour la consolidation de l’institut de la famille, pour l’éducation des générations montantes dans l’esprit des idéaux chrétiens. »

« Ce travail qui exige qu’on s’y donne pleinement est d’autant plus nécessaire aujourd’hui que la situation dans le monde devient plus chaotique et moins prévisible, a poursuivi S. V. Lavrov. Plusieurs états occidentaux suivent aujourd’hui une tendance dangereuse en même temps que honteuse à rejeter leurs propres valeurs et leurs racines civilisationnelles. Comme Votre Sainteté l’a souligné dans son message pascal, l’existence humaine est aujourd’hui évaluée à l’aune du confort et de la réussite. Les principes fondamentaux de la morale sont remis en question. Cette ligne est non seulement pernicieuse, mais aussi anti-démocratique, dans la mesure où une minorité agressive entend l’imposer en dépit de la volonté de la majorité des citoyens. »

Le ministre a rappelé que « l’exportation » violente des valeurs pseudo-libérales, en même temps que le jeu dangereux consistant à distinguer les « bons » terroristes des « mauvais » ont été la cause du chaos et de l’anarchie qui règnent sur de larges espaces au Proche-Orient, « berceau » du christianisme. La situation en Syrie suscite une inquiétude particulière, a souligné S. Lavrov. « Dans ce contexte difficile, l’engagement actif de Votre Sainteté en faveur de la paix est reconnu de tous, notamment vos récents contacts avec le pape François de Rome, ainsi qu’avec les chefs des Églises orthodoxes de Constantinople, d’Antioche, d’Alexandrie et de Jérusalem » a dit le responsable de la politique étrangère russe, s’adressant au patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie.

Mentionnant les foyers de tension dans le monde, le ministre des Affaires étrangères a notamment insisté sur la situation en Ukraine. « Je profite de l’occasion pour constater une fois de plus le rôle de Votre Sainteté dans la résolution des questions humanitaires cruciales qui se posent dans ce pays confronté à tant de malheurs » a-t-il dit.

Durant la suite de son discours, S. Lavrov a constaté que la diplomatie russe continuait à travailler au maximum pour défendre les droits des chrétiens et des autres confessions traditionnelles. « Nous sommes prêts à poursuivre et à accroître notre partenariat avec l’Église orthodoxe russe dans tous les domaines, à collaborer étroitement avec les autres religions traditionnelles de Russie dans le but de promouvoir un agenda international honnête, harmonieux, regardant vers l’avenir » a déclaré le ministre des Affaires étrangères.

Le primat de l’Église orthodoxe russe s’est ensuite adressé à l’assemblée :

« Apparu aux apôtres après Sa résurrection, le Seigneur leur donna la salutation de paix (Jn 20, 19). Le maintien de la paix, les relations de bon voisinage entre les peuples est l’une des tâches essentielles des instituts de l’état, de la société et des religions, de tous les hommes de bonne volonté. En ces jours de Pâques, l’Église appelle une fois encore à renoncer aux discordes et aux divisions, à partager avec nos proches et avec tous notre cordialité et notre sollicitude » a souligné Sa Sainteté. Constatant que le monde environnant était plein de contradictions, tandis que la société restait fragile face aux multiples défis et aux menaces, le primat de l’Église orthodoxe russe a désigné le terrorisme comme l’un des principaux problèmes de notre époque, notamment le terrorisme qui se cache derrière des slogans religieux, ainsi que les persécutions contre les communautés religieuses, en premier lieu contre les chrétiens, la destruction des repères moraux et de la famille comme institut.

Lire la suite sur : https://mospat.ru/fr/2018/04/17/news159242/

0 vue

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now