• Admin

Le Monastère de PEJË/PEĆ : un joyau sous haute sécurité

Source

MARC VANTORHOUDT30 JUIN 2017


Le monastère de Pejë/Peć est le lieu le plus important de l’orthodoxie serbe. Les touristes remarquent sa beauté, mais les nationalistes albanais y voient plutôt une permanence de la présence serbe au Kosovo. D’où son isolement, tant par vocation des religieux que par mesure de sécurité.

« Vos papiers s’il vous plaît. » Devant l’arche qui marque l’entrée du monastère, trois policiers montent la garde. Une barrière interdit l’accès aux véhicules non autorisés. « Pour des raisons de sécurité, vous ne pourrez filmer et faire des photos qu’à l’extérieur, mais pas à l’intérieur du monastère », nous prévient l’une des religieuses.

Pourtant, à l’intérieur, seules les cloches annonçant l’arrivée du patriarche de l’Église serbe viennent troubler le calme. Le rouge des murs de l’église de la Vierge « Hodegritia » ressort sur le vert des montagnes avoisinantes.


Au cœur de l’orthodoxie serbe


Des fresques ornent l’ensemble des murs intérieurs du monastère © Marc van Torhoudt

Même si le sol appartient au Kosovo, le monastère est le siège de l’Église orthodoxe de Serbie, lieu de couronnement de son patriarche. Il a été fondé au XIVème siècle par Stefan (Étienne) III, l’un des rois les plus importants de l’Histoire serbe. Sur les murs, des fresques racontent l’histoire du pays à l’époque médiévale. Autant d’images qui représentent pour les nationalistes albanais des siècles de soumission de leur peuple à la Serbie.

Vidéo et suite sur : http://kosovox.com/fr/monastere-de-pejepec-joyau-haute-securite/





3 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now