• Admin

Le métropolite Hilarion : la structure créée par le patriarche Bartholomée n’est pas viable

Source





Le 6 juillet 2019, dans le cadre de l’émission « l’Église et le monde », diffusée sur la chaîne « Rossia-24 » le samedi et le dimanche, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a répondu aux questions de la présentatrice Ekaterina Gratcheva.


E.Gratcheva: Monseigneur, Philarète Denissenko, qui se donne le titre de « patriarche de Kiev et de toute la Rus’ » a déclaré qu’il refondait le « patriarcat de Kiev » et qu’il avait été déçu par « l’Église orthodoxe d’Ukraine ». Qu’est-ce que ce schisme dans le schisme ? Que se passe-t-il actuellement en Ukraine ?


Le métropolite Hilarion : On a cherché à tromper Philarète Denissenko. Il a d’abord été trompé par Porochenko, puis par le patriarche Bartholomée, puis par celui qu’il avait avancé au poste de « primat » de cette nouvelle pseudo-structure, créée avec l’aide de Porochenko et du patriarche Bartholomée.


Le « tomos » accordé par le patriarche de Constantinople, limite si considérablement les droits de cette structure, qu’on ne peut la qualifier d’autocéphale à proprement parler. Philarète Denissenko, qui s’y connaît quand même en droit canon, dit à présent que ce n’est pas du tout une église autocéphale, bien plus qu’elle n’est pas canonique car elle n’est pas reconnue par les treize Églises orthodoxes locales. On ne serait pas attendu à entendre parler de la canonicité de cette structure par celui qui en est à l’origine…


Mécontent d’avoir été écarté de la première place, Philarète, qui a eu 90 ans il y a quelques mois, a annoncé qu’il refondait le prétendu « patriarcat de Kiev » et qu’il ne reconnaissait pas la soi-disant nouvelle structure, l’église orthodoxe d’Ukraine. Les hommes « ordonnés » en leur temps par Denissenko, et qui forment aujourd’hui l’ossature de « l’EOd’U », ne l’ont pas soutenu, seulement deux faux-évêques l’ont assuré de leur soutien, mais il ne manquera cependant pas de s’appuyer sur eux pour créer une nouvelle « église » ou, plus exactement, pour recréer ce qu’il avait fondé auparavant et qu’il avait appelé « patriarcat de Kiev ». Il a dit : nous ordonnerons des évêques, et nous aurons une authentique « église » ukrainienne nationale, et non une église moscovite ou constantinopolitaine. Voilà où nous en sommes.


Lire la suite sur : https://mospat.ru/fr/2019/07/10/news176144/


5 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now