• Admin

Le Métropolite Hilarion de Volokolamsk à propos de l'Ukraine

Source


Le métropolite Hilarion de Volokolamsk a célébré le 20 mai 2018, la Divine liturgie à la cathédrale de la Sainte-Trinité de Paris.

Le 20 mai 2018, 7e dimanche de Pâques, dimanche des Pères du I Concile œcuménique, le métropolite Hilarion de Volokolamsk, président du Département des relations ecclésiastiques extérieures du Patriarcat de Moscou, a célébré la Divine liturgie à la cathédrale de la Sainte-Trinité de Paris. Il concélébrait avec l’évêque Nestor de Chersonèse et le clergé de la cathédrale.

A la fin de la Liturgie, l’évêque Nestor a prononcé un discours de bienvenue à l’adresse du métropolite. Mgr Hilarion a répondu en disant sa joie de célébrer dans cette église où « il est facile de célébrer, facile de prier ». Le métropolite a transmis aux fidèles la bénédiction de Sa Sainteté le patriarche Cyrille de Moscou et de toute la Russie, avant de commenter l’évangile du jour dans son homélie.

Mgr Hilarion a notamment évoqué le thème de l’unité de l’Église : « Nous ne sommes pas en mesure de restaurer ce qui a été détruit par les générations précédentes ; nous pouvons prier pour cela, nous devons œuvrer à cela, mais seule la grâce du Saint-Esprit peut réunir ce qui a été détruit par le péché des hommes ou par l’erreur doctrinale. Cependant, le Seigneur nous a commandé de préserver l’unité que nous avons, l’unité de notre Sainte Église orthodoxe. Chacun de nous est appelé à y travailler et à prier. Cette unité est aujourd’hui menacée. Ce n’est pas pour rien que nous prions à chaque liturgie pour l’Ukraine. Nous ne prions pas seulement pour que la paix revienne sur cette terre déchirée par la guerre, mais aussi pour que soit restaurée l’unité de l’Église orthodoxe et pour que ceux qui se sont écartés de cette unité reviennent dans le sein de l’Église. Pas de la façon que conseillent certains hommes politiques et les schismatiques, qui disent : il n’y a qu’à s’unir, orthodoxes, schismatiques, uniates, fondons une seule église, distincte de l’Église orthodoxe russe. Ce n’est pas comme cela qu’on arrivera à l’unité, cela ne peut servir qu’à créer un nouveau schisme. La Sainte Église orthodoxe russe prie et attend patiemment que ceux qui se sont égarés dans le schisme reviennent, parce qu’aucune considération humaine, aucune motivation politique, aucun sentiment national, ni même patriotique, ne peut s’élever au-dessus de l’amour pour le Christ et pour Sa Sainte Église.

Lire la suite sur : https://mospat.ru/fr/2018/05/20/news160150/

3 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now