• Admin

L'Église orthodoxe est un "levier d'influence" qui sert Vladimir Poutine

Source


Alors que l'élection présidentielle russe se tient, dimanche, le spécialiste de la Russie Cyrille Bret est revenu, pour franceinfo, sur les liens qui unissent l'Église orthodoxe et le régime, servant notamment Vladimir Poutine dans sa politique intérieur et extérieur.

Alors que l'élection présidentielle russe, sans aucun suspense puisque les opposants sérieux ont été consciencieusement écartés, vont reconduire Vladimir Poutine à la tête de la Russie, dimanche 18 mars, le spécialiste de la Russie et de l'Asie Cyrille Bret détaille, sur franceinfo, les liens entre le régime et l'Église orthodoxe. Pour le maître de conférences à Science Po Paris, l'insittution religieuse, revenue au premier plan depuis la fin de l'URSS, sert de levier à Vladimir Poutine, à l'intérieur, pour mobiliser autour de lui, et pour défendre les intérêts de la Russie à l'extérieur.

franceinfo : Vladimir Poutine a resserré ces dernières années les liens avec l'Eglise orthodoxe. Dans quel but ?

Cyrille Bret : C'est un levier d'influence intérieur et extérieur qui a été utilisé par Vladimir Poutine, mais aussi par son mentor, Boris Eltsine, dès les années 1990, notamment avec la décision, hautement symbolique, de reconstruire en 1994 le temple du Christ-Sauveur qui avait été détruit par Staline et remplacé par une piscine municipale. Il y a plusieurs relais de pouvoir via l'Église orthodoxe pour Vladimir Poutine. Il y a d'abord une grande proximité entre lui, Dimitri Medvedev et le patriarcat. Actuellement, le patriarche Cyrille [de Moscou] a largement appuyé la politique russe en Syrie, notamment en déclarant la nécessité de défendre les chrétiens d'Orient. À l'intérieur du pays, l'Église orthodoxe a fait passer des messages pour mobiliser l'électorat en faveur du régime de Vladimir Poutine.

Quel écho peuvent avoir ces messages ?

Un écho assez large. Il faut bien voir que dans la tradition russe, l'orthodoxie est un marqueur de différenciation avec l'Occident, et donc, un marqueur de la capacité d'indépendance du pouvoir. On sait, depuis le discours de Vladimir Poutine sur les missiles et on a vu aussi au fil de l'affaire Skripal, que la différenciation par rapport à l'Occident et la farouche volonté d'indépendance par rapport aux Occidentaux est un des principaux arguments de Vladimir Poutine dans cette campagne.

Est-ce que l'Église orthodoxe est une composante de l'identité russe pour Vladimir Poutine ?

Lire la suite sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/russie/vladimir-poutine/l-eglise-orthodoxe-est-un-levier-d-influence-qui-sert-vladimir-poutine-dans-sa-strategie-de-division-de-l-europe_2662844.html#xtor=AL-79-[article]-[connexe]



6 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now