• Admin

Déclaration du patriarche Irénée sur le Kosovo et la Métochie

Source


L’Assemblée annuelle des évêques de l’Église orthodoxe serbe a commencé par la liturgie célébrée à Peć (Kosovo), l’ancien siège du Patriarcat de Serbie, par le patriarche Irénée (photographie ci-contre) et les évêques participant à l’Assemblée. On peut visionner ici, la cérémonie de remise de la croix pectorale à la nouvelle higoumène du monastère de Peć, ainsi que l’allocution du patriarche Irénée à l’occasion de l’ouverture de l’Assemblée, que nous reproduisons ci-après : « L’un des problèmes centraux auxquels sont confrontés tant l’Église que notre peuple est la question du Kosovo et de la Métochie qui se trouvent depuis longtemps sous occupation. Par la volonté des puissants de ce monde, notre sainte terre du Kosovo et de la Métochie a d’abord subi de grandes souffrances, plus grandes encore que toutes les précédentes dans son histoire, pour être en fin de compte détachée de la Serbie et proclamée État indépendant albanais - à tout le moins on tente de le faire. Au préalable a eu lieu la persécution du peuple serbe, sur une échelle bien plus grande que les persécutions et les migrations précédentes, de telle façon que les parties centrales du Kosovo et de la Métochie sont restées totalement sans population serbe. La Serbie accomplit de nombreux efforts pour défendre et conserver le Kosovo et la Métochie, mais les gouvernants européens et américains ne prêtent pas l’oreille à la justice et à la vérité. Ce qui constitue pour nous le plus grand problème, lorsqu’il est question du Kosovo et de la Métochie, est que nous y sommes restés en petit nombre. Il fallait faire plus pour le retour des gens. À Prizren ne vivent que quelques dizaines de Serbes, la situation est semblable à Peć, Priština, Uroševac, Đakovica… Peu nombreux sont les expulsés qui désirent rentrer dans leurs foyers, et ceux qui le souhaitent n’ont pas où revenir. Leurs maisons ont été détruites ou usurpées de même que leurs biens. Le plus important est maintenant que soit rendu possible la survie et la vie de ceux qui sont restés au Kosovo et en Métochie. La Serbie a alloué des ressources financières significatives pour le peuple et l’Église au Kosovo et en Métochie. Des particuliers apportent une aide précieuse, comme le fait le Français A. Gouillon et d’autres. Cela va de soi, notre Église fait aussi ce qu’elle peut, bien qu’elle doive faire plus. L’aide spirituelle et le soutien qu’offrent les monastères, avec à leur tête S.E. l’évêque Théodose, est précieuse. Ces monastères sont les plus grands appuis et un encouragement à la survie [des Serbes du Kosovo, ndt]. La tenue de cette Assemblée au monastère du Patriarcat de Peć constitue un grand encouragement pour notre peuple au Kosovo et en Métochie. Disons encore quelques mots sur la façon dont les medias et l’opinion publique commentent les futurs travaux de cette Assemblée, ce qui nous est plus ou moins connu en suivant la presse. Ils attendent un déroulement « orageux » de l’Assemblée et entrevoient une grande division de l’Assemblée, qui a commencé par la signature de l’appel connu [du Parti démocrate serbe, pour la défense du Kosovo et de la Métochie, ndt] par certains évêques. D’autres voient une division de l’Assemblée sur la question des nouveaux statuts [de l’Église orthodoxe serbe, ndt] et ses nouveautés, et encore beaucoup d’autres choses. Frères dans l’épiscopat, nous avons tout cela en vue et beaucoup d’autres choses, et ne permettons pas que ces forces qui ne sont pas favorables à l’Église aient raison et que leurs prévisions se réalisent.

Lire la suite sur : https://orthodoxie.com/lassemblee-des-eveques-de-leglise-orthodoxe-serbe-sest-reunie-a-pec-kosovo-declaration-du-patriarche-irenee-sur-le-kosovo-et-la-metochie/

6 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now