• Admin

Déclaration de trois Églises syriennes sur l’aggravation de la situation dans leur pays

Source




Sa Béatitude Jean X, patriarche d’Antioche et de tout l’Orient, le patriarche melkite Youssef I Absi et le patriarche syro-jacobite Ignace Ephrem II ont publié une déclaration à propos de la dégradation de la situation dans leur pays.

Les leaders chrétiens qualifient d’agression brutale les frappes aériennes effectuées sur différents points du territoire syrien par les États-Unis, la France et la Grande-Bretagne au matin du 14 avril 2018.

« Cette cruelle agression est une violation claire du droit international et de la Charte des Nations-Unies » soulignent les patriarches des Églises chrétiennes de Syrie. Ils constatent avec regret que « ces bombardements ont été perpétrés par des pays puissants auxquels la Syrie n’avait causé aucun préjudice ».

« Les allégations des États-Unis et d’autres pays selon lesquelles l’armée syrienne l’armée syrienne utiliserait l’arme chimique et que la Syrie possèderait et utiliserait cette arme sont injustifiées et non étayées par des preuves suffisantes et claires », assurent les auteurs de la déclaration, soulignant que les frappes effectuées le 14 avril contre la Russie sapent « le travail de la Commission d’enquête internationale indépendante ».

Selon les leaders chrétiens de Syrie, l’agression « détruit les chances d’une solution politique pacifique, entraîne une escalade de la violence et davantage de complications ». Elle « encourage les organisations terroristes et leur donne un élan pour poursuivre leurs actes barbares. »

Le patriarche Jean X d’Antioche, le patriarche melkite Youssef I Absi et le patriarche syro-jacobite Ignace Ephrem II s’adressent au Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations-Unies, l’appelant à jouer son rôle pour apporter la paix au « lieu de contribuer à l’escalade des guerres ».

« Nous appelons toutes les églises des pays qui ont participé aux frappes, à remplir leurs devoirs chrétiens, selon les enseignements de l’Évangile, à condamner cette agression et à appeler leurs gouvernements à s’engager dans la protection de la paix internationale » poursuit le document.

Lire la suite sur : https://mospat.ru/fr/2018/04/16/news159197/

3 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now