• Admin

Comme à «l'époque de Staline»: l'Église orthodoxe ukrainienne sur les perquisitions du SBU

Source



Les perquisitions que le Service de sécurité d'Ukraine a récemment menées dans trois paroisses de l'Église orthodoxe ukrainienne canonique du Patriarcat de Moscou, ainsi que dans les domiciles de prêtres dans la région de Jitomir, font penser aux persécutions religieuses à l'époque soviétique, estiment des responsables de l'Église.


Des responsables de l'Église orthodoxe ukrainienne canonique du Patriarcat de Moscou envisagent de faire appel des décisions de perquisitions et des interrogatoires qui ont été effectués ce lundi par des agents du Service de sécurité d'Ukraine (SBU) dans plusieurs paroisses et domiciles de prêtres dans la région de Jitomir, en Ukraine, et de s'adresser à la communauté internationale, a fait savoir le président du département juridique de cette Église, l'archiprêtre Alexandre Bakhov, dans un communiqué. 


Alors que la porte-parole de la police régionale, Alla Vachtchenko, a fait savoir à l'AFP que les procédures en question avaient été mises en place dans le cadre d'une enquête judiciaire pour «violation de l'égalité des citoyens» en fonction de leur «conviction religieuse», M.Bakhov rejette toutes les allégations tout en soulignant que c'est «la première fois depuis l'indépendance de l'Ukraine» que l'Église fait face à de telles pressions.


À son tour, le porte-parole de l'Église, l'archevêque Kliment Vetcheria, a qualifié cette opération de tentative d'«intimidation» en la comparant aux pressions sur les orthodoxes à l'époque de Staline.

Lire la suite sur : https://fr.sputniknews.com/international/201812041039177681-eglise-orthodoxe-russe-ukraine-perqisitions/

18 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now