• Admin

Alexis Tsipras souhaite inscrire la neutralité de l'Etat Grec dans la constitution

Source



S’exprimant mardi 30 octobre devant la réunion du groupe parlementaire du parti Syriza, qui traitait de la proposition gouvernementale de révision constitutionnelle, le Premier ministre grec Alexis Tsipras a abordé particulièrement la question des relations entre l’Église et l’État. « Je pense que l’État, le monde politique et l’Église, les citoyens mais aussi les croyants, ont aujourd’hui la maturité, la sagesse et la sensibilité d’accepter la rationalisation de leurs relations » a-t-il déclaré. Le Premier ministre a dit en outre qu’il estimait qu’à ce sujet « se constituait un large consensus pour passer à une nouvelle époque dans les relations entre l’État et l’Église », car, comme il l’a ajouté, ni l’Église, ni l’État ne veulent être étreints dans un cadre institutionnel qui crée la confusion dans leurs limites et leur rôles. « Le temps est donc venu pour inscrire explicitement dans la constitution la neutralité confessionnelle de l’État hellénique, avec ce que cela implique dans la réglementation et la pratique » a-t-il souligné, exprimant la certitude que cette mention explicite « trouvera l’accord de l’Église qui veut aussi, comme elle le dit, un contour clair de ses relations avec l’État. Et cela sera un pas significatif vers la modernisation et la libéralisation de la constitution.

Lire la suite sur : https://orthodoxie.com/alexis-tsipras-lheure-est-venue-dinscrire-explicitement-la-neutralite-confessionnelle-de-letat-hellenique-dans-la-constitution/

2 vues

© 2023.

Créé avec Wix.com

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now